La fille au chandail jaune

15/04/2013

J’étais en 4ième année du primaire et un jour, sans crier gare, cette jeune fille au chandail jaune fait son apparition dans la classe. Tous les jeunes enfants masculin étaient ébaillit devant sa beauté singulière. Elle avait un petit air chinoise mais ce n’est que l’air pas la chanson. Dès cet instant, mes yeux ne pu se déroger d’elle. Je passerai le restant de mon primaire a l’espionner. Parfois à l’école, parfois chez elle. Ces conséquences de ces situations m’ont emmené bien des inconforts.

 

 

Bien sûr j’étais pour elle aussi intéressant qu’un pot de clou dans le desert. Elle fréquentait les gangs plus populaire et toute puissante et elle n’a pas particulièrement apprécié mon épisode d’espionnage. Au moment le plus fort de cet épisode j’ai laissé une barre de chocolat crunchie dans sa boîte à male. Signe que j’étais très attionnée le geste étant en lui-même noble mais à cet époque je n’avais pas conception que les femmes voyais en le chocolat un gain de poids… Au secondaire, j’ai demandé à mes parents de me transférer à la même école qu’elle. Ce qui me fut refusé puisque j’allais à une école privé qui était loin de ma belle fille au chandail jaune. Je prend mon courage et je l’appelle pour l’inviter à un party, je devais avoir environ 13 ans à ce moment.

 

 

Je me dis que ma deuxième chance est là et que je dois la saisir. Elle arrive avec des amis et elle s’ennuie au party. Elle quitte en riant trouvant la fête vraiment pas à la hauteur de ses aspirations.Je la recroiserai plus tard dans une discothèque. À ce moment je suis dans la jeune vingtaine. La « game » n’est plus pareille je suis jeune, je suis beau et là j’ai connu des succès avec les femmes et j’ai pu apprendre de mes échecs. Elle m’apprend que son amie a un œil sur moi mais moi c’est elle que je veux pas son ami.

 

 

Je réussirai à m’insérer dans son groupe d’amis et passer l’été avec elle. Un été des plus mémorables ou je serai complètement hypnoptisé par ses paroles sur le bord de l’eau. Je dois rester concentré me disais-je. À la fin de l’été elle me dira une phrase que je n’oublierai jamais.«J’aimerais t’embrasser mais tu ne dois pas te faire des accroire » Je comprendrai le vrai sens de cette phrase quelques temps plus tard. Elle posa ses lèvres sur les miennes et ce fut un moment magique. Ensuite elle disparu de ma vie. Elle aura été une des inspirations qui m’ont incité à raffiner mon savoir sur les femmes.

 

 

Je l’ai recroisé ensuite quelques années plus tard pour réaliser que finalement elle n’était pas fait pour moi puisqu’on avait emprunté des chemins et des objectifs différents. Elle aura été dans mon cœur pendant 15 ans mais elle m’a tant appris. Aurevoir fille au chandail jaune…

 

 

Auteur: David Paré

 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?
D'AUTRES SUJETS POURRAIENT VOUS INTÉRESSER...

 

Voir 95% de mon meilleur contenu

 

Please reload

Articles en vedettes

Comment choisir son professionnel?

22/05/2014

1/10
Please reload

Articles Récents
Please reload

Lire par Titre
Suivez-nous
  • Wix Facebook page

PLUS DE 1000 ÉLÈVES PARTOUT AU QUÉBEC!

© 2013-2019 Lcodeseduction. En collaboration avec Idhéa Marketing web.  Termes et conditions. Politique de confidentialité.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon