L'affaire Ghomeshi et la séduction


Ah, cette fameuse affaire Ghomeshi! En avez-vous entendu parlé? Un célèbre animateur de radio qui se fait accuser d’agression sexuelle par plusieurs femmes. Que déclare-t-il? Non coupable. Il avoue qu’il a un penchant pour le bondage (discipline sadomasochiste) et que les relations étaient toutes consentantes.

J’ai porté une attention particulière aux différents articles écrits sur lui (souvent par des femmes). Je trouve qu’il manque royalement de neutralité dans les articles. Je lis beaucoup d’articles qui peignent un portrait du style « il est le méchant » et ce, automatiquement. Je ne vois pas beaucoup de présomption d’innocence quand en fait, ça serait sensé être le cas.

Dès qu’une femme accuse un homme de quoi que ce soit, automatiquement on prend la défense de la femme. L’homme, c’est le méchant.

Je me souviens du procès de Michael Jackson au moment où il avait été accusé par la famille Arvizo. On a découvert que la famille Arvizo était en fait des arnaqueurs professionnels. Bien sûr, c’est moins vendeurs pour les médias que de dire que Michael était automatiquement coupable.

J’ai un peu de misère avec le changement d’idée soudain de certaines femmes et le manque de respect envers leurs engagements.

Je me rappelle d’une anecdote qui m’est arrivé. J’enseignais à un groupe de femmes. La journée 1 et la journée 2 étaient finie. Jusqu’ici, elles avaient eu 2 coachs, soit moi et ma conjointe. À la 3ième journée, ma conjointe n’allait pas être présente. Alors, nous contactons les femmes pour leur expliquer que comme elles n’auront qu’un seul coach, la compagnie s’engage à leur offrir un rabais. On leur fait une offre au téléphone et elles acceptent et se présentent donc au cours. Une fois dans le cours, une des femmes commence à m’expliquer que le tarif ne fait pas son affaire. Pourtant, on s’était entendu au téléphone. Pourquoi est-elle venue au cours? Ça ne fait aucun sens!

Je sais que les femmes ont ce réflexe aussi en amour ou en séduction puisque je l’ai déjà vécu également. Une femme qui se fait rejeter par un homme peut devenir très frustrée et ensuite accuser l’homme d’être le méchant. C’est tellement facile. Je me rappelle m’être déjà fait accuser par une belle femme de l’avoir « niaisé » alors que je ne l’avais même pas embrassé, encore moins coucher avec. Nous avions décidé d’un accord commun de se voir deux fois.

C’est comme si, parce que je n’ai pas fais ce que ELLE voulait, et qu’elle était habituée de toujours se faire désirer… là ça ne faisait plus l’affaire de MADAME.

Pour en revenir à l’histoire de Ghomeshi...

Évidemment, peut-être qu’il a dépassé les bornes peut être qu’il est coupable... Mais il est possible aussi que les femmes interprètent les événements dans leurs intérêts et à leurs manières. Tout ce que je dis, c’est que les 2 scénarios sont possibles. Nous devons utiliser un jugement plus critique, en tant que société, et ne pas sauter aux conclusions trop vite. Il faut éviter de tomber dans les émotions juste parce que c’est un sujet sensible.


Articles en vedettes
Articles Récents
Pas encore de mots-clés.
Suivez-nous
  • Wix Facebook page